Comment nettoyer un pot d’échappement ?

Votre voiture perd en puissance et émet des bruits bizarres ? Il est peut être temps de nettoyer votre pot d’échappement. L’absence d’entretien régulier de cette petite partie de votre véhicule peut non seulement ruiner son esthétique, mais également impacter son bon fonctionnement. Fumée noire, des vibrations inhabituelles sous le véhicule, la voiture qui devient de plus en plus bruyante, une consommation élevée de carburant, ou encore une baisse de la puissance du véhicule sont autant de signes qui marquent un mauvais fonctionnement de l’échappement. 

Nous vous présentons quelques astuces et conseils de nettoyage de votre pot d’échappement pour garder une apparence soignée de votre voiture ou de votre moto. Désormais, vous serez épargné des désagréments issus des saletés accumulées dans la sortie d’échappement grâce à ces quelques méthodes, tout en sachant comment le faire briller.

Le coca-cola pour retirer les saletés

Vous pouvez vous débarrasser des saletés sur votre pot d’échappement avec du coca-cola. L’acide phosphorique présent dans cette boisson permet de décoller les saletés à l’intérieur et à l’extérieur du pot. 

Le coca-cola est efficace pour enlever tous types d’impuretés : dépôts de carbone, particules de goudron, de boue ou encore de poussière.

L’idéal est de pouvoir détacher l’échappement, et de le plonger au moins quelques heures dans un seau de coca. L’idéal serait cependant de le laisser deux jours dans le jus.  

Profitez de cette technique pour vérifier l’état des boulons, très importants pour le bon fonctionnement du pot d’échappement, et de les remplacer si besoin. 

 

La méthode du savon et du paille de fer

C’est une méthode à privilégier si votre pot d’échappement présente quelques petites parties rouillées. A l’aide d’une paille de fer humide et du savon, frottez légèrement la partie rouillée.  

A défaut, la paille de fer peut être remplacée par de la laine d’acier.

Cette opération nécessite cependant beaucoup de finesse car il y a de forts risques de laisser des rayures sur votre pot d’échappement.

 

Comment nettoyer un pot d'échappement ?

 

Le vinaigre blanc: une méthode plus douce pour nettoyer le pot d’échappement

Si vous ne voulez pas prendre le risque de rayer votre pot d’échappement tout en le rendant son éclat d’origine, le vinaigre est la meilleure solution. Trempez un chiffon microfibres dans du vinaigre puis frottez légèrement.

L’acide dans le vinaigre va détacher les saletés et dissoudre la rouille sans endommager le tuyau du pot d’échappement.

Plus vous laissez le chiffon dans le vinaigre blanc, meilleur sera le résultat.

Appliquez le chiffon microfibres sur la partie à traiter, laissez agir quelques minutes, frottez en douceur si besoin, puis rincez le pot d’échappement avec de l’eau claire.

 

Un polissage efficace pour un rendu impeccable

Dans le cas où votre pot d’échappement présente des traces de rouilles sévères, et des saletés tenaces, le recours à des solutions mécaniques de polissage est conseillé. Que vous optiez pour une perceuse avec ou sans fil, le résultat sera satisfaisant et ne nécessite pas beaucoup d’efforts. 

Les solutions mécaniques de polissage ont l’avantage de convenir à tous types de supports, et d’être efficaces contre l’accumulation des différentes impuretés et dépôts de tous genres.

Facile à utiliser, il vous suffit de monter la brosse de votre choix, et de commencer à poncer. N’oubliez pas de porter un masque de protection pour éviter de respirer les particules. De même, faites attention au choix de votre brosse et évitez de trop appuyer pour éviter les micro rayures lorsque vous enlevez les traces de rouilles.

 

Les accessoires qui peuvent améliorer l’entretien du pot d’échappement

Pour un meilleur entretien de votre ligne d’échappement, vous avez plusieurs possibilités. Dans le cas d’un véhicule ou d’une moto tout-terrain, vous pouvez opter pour une protection d’échappement. 

Pour un pot d’échappement bruyant, un Db killer ou encore de la laine de roche peuvent faire l’affaire. 

 

Conclusion

En outre, un mauvais entretien du pot d’échappement est source de surconsommation de carburant, d’émission de fumée noir, et de bruits inconfortables. De plus, vous pouvez vous faire verbaliser pour une voiture trop bruyante. D’où l’utilité de faire contrôler votre pot d’échappement tous les 20 000km, et à chaque révision du véhicule.